Les suppléments d’oméga 3 dans le sport | Avantages

1 – Augmenter la force et les performances aérobiques

L’excès de glucides à forte charge glycémique (sucre, céréales raffinées, sodas, fast-food, pâtisseries…) active l’insuline qui favorise la recapture du glucose qui s’accumule dans les dépôts hépatiques et est ensuite stocké sous forme de graisse. L’effet de rebond est l’hypoglycémie.

L’augmentation de l’insuline réduit la libération de l’hormone de croissance, diminue le transport de l’oxygène vers les muscles et réduit la combustion des dépôts de graisse (lipolyse). Cela conduit à une augmentation de la graisse corporelle, ce qui n’est d’aucune utilité pour l’athlète.

Les oméga-3 weider régulent le taux de sucre dans le sang et permettent ainsi d’éviter les pics d’insuline. Ils activent également l’hormone de croissance, qui favorise le développement musculaire et la force. Ils améliorent également le métabolisme oxydatif et favorisent donc une performance aérobie optimale ; et augmentent la thermogenèse, ce qui active la lipolyse.

2 – Réduire l’inflammation des articulations et l’incidence des blessures.

La pratique du sport entraîne une inflammation des tissus. La consommation d’acides gras oméga-3 active la production d’eicosanoïdes anti-inflammatoires et réduit la formation de cytokines pro-inflammatoires. Il en résulte une meilleure gestion de l’inflammation et une réduction du risque de blessure.

Lorsque la durée et l’effort augmentent, le stress oxydatif s’accroît, ce qui entraîne une accumulation de radicaux libres et peut conduire au vieillissement cellulaire et à des processus inflammatoires affectant le système immunitaire et les muscles.

3 – Améliorer la réponse oxydative

L’EPA et le DHA améliorent la réponse au stress oxydatif. Ils n’ont pas de propriétés antioxydantes directes, mais ils sont anti-inflammatoires et, étant donné qu’ils sont le principal composant des membranes cellulaires, ils favorisent une meilleure communication et nutrition cellulaire, en prévenant les dommages musculaires (liés aux cytokines pro-inflammatoires) et en réduisant les douleurs post-exercice.

4 – Améliorer la capacité pulmonaire et l’oxygénation cellulaire

La supplémentation en oméga-3 chez les sportifs favorise la vasodilatation et inhibe la formation des médiateurs vasoconstricteurs et bronchoconstricteurs, tous deux dérivés de l’acide arachidonique, le premier de la série des oméga-6.

5 – Améliorer la concentration et le temps de réaction

Plusieurs articles établissent un lien entre la supplémentation en oméga-3 et l’amélioration des processus cognitifs tels que la capacité de mémoire, la concentration, la vigilance et le temps de réaction.

6 – Raccourcir le temps de récupération

Lorsque la dose d’oméga-3 weider est ajustée chez les sportifs, elle raccourcit le temps de récupération après l’effort ou de récupération après une blessure. Cela semble lié à une meilleure oxygénation cellulaire, due à une augmentation de la ventilation pulmonaire et du flux sanguin.

Source : dietacoherente.com